digital city and virtual worlds

13.12.11

Google Earth shown off on 48 screens - Paris 2020

Google Earth 

Google Earth is a pretty amazing service from Google which allows you to check out the whole world from the comfort of your own living room. And while most of us are content with browsing the earth on our computer monitors, Google decided to push the boundaries of the experience by developing Liquid Galaxy – a method of displaying Google Earth on multiple displays; giving a larger and more immersive experience to the world exploring service.

A couple of years later, Liquid Galaxy has now been used to create what is believed to be the largest screen showing Google Earth to date. Made up of 48 displays almost 100 million pixels and measuring about 40 square meters, this impressive display is now available in the Paris Center for Architecture and Urbanism. Check out a video showing its construction:






Source & credits : http://www.ubergizmo.com

Via Twitter: @loichay

26.11.11

SPECIAL DECEMBER MEETING : Tom Boellstorff in SL

SPECIAL DECEMBER MEETING
Tom Boellstorff​ will be chatting to researchers on December 1st 4pmGMT (that’s 8amSLT) usual place (http://maps.secondlife.com/secondlife/University%20of%20Worcester/156/194/25).
Tom is a Professor in the Dept of Anthropology, University of California, Irvine and also Editor-in-Chief of American Anthropologist, journal of the American Anthropological Association​.
You've probably read his book Coming of Age in Second Life​: An Anthropologist Explores the Virtual Human.

+ d'infos sur les séminaires ici : Research Seminars at University of Worcester Island

18.10.11

La sociologie d'Erving Goffman expliquée en animations.

Voici une série d'animation réalisée par Nathalie Eyraud expliquant quelques notions de la sociologie d' Erving Goffman développées dans Les rites d'interaction :
"Ceci est une partie de mon projet de fin d'études de communication. Le but de ce projet est de mettre à la portée de tous une relecture de notre quotidien faite par des sociologues".

Même si toutes les vidéos ne se valent pas, c'est une belle manière d'introduire des notions sociologiques pour le plus grand nombre. Saluons donc l'initiative.











Vu sur le profil Facebook d'Amar Lakel.
Source et crédits : Nathalie Eyraud on Vimeo

7.10.11

Presentation réalisée au colloque HyperUrbain.3

Du 26-28 Septembre 2011 se tenait le colloque HyperUrbain.3 à la Faculté d'Aménagement de l'Université de Montréal, Canada/ Troisième colloque sur les Technologies de l’Information et de la Communication en milieu urbain, la thématique portait cette année sur les "Villes hybrides et enjeux de l’aménagement des urbanités numériques".

J'y suis intervenu pour évoquer les nouvelles formes d'hybridité de la ville au travers d'initiatives qui se développent dans les mondes virtuels accessibles sur internet.
Merci de ne pas citer les propos de cette présentation, une publication sera bientôt disponible.


6.10.11

End of the project Magic Ring / Fin du projet Magic Ring

   This is the end of the project Magic Ring in virtual worlds. Now, it's time to analzse the data collected.
I will remove the distributors in Second Life and Open Sim.  Thank you very much for your participation. In six months, you were more 200 participants and I have collected just under 3 million data (each field has 20 parameters).
Thank you again for your help and your participation.

  C'est la fin du projet Magic Ring dans les mondes virtuels. Il est maintenant temps d'analyser les données collectées. Je vais donc enlever les distributeurs dans Second Life et Open Sim. Merci beaucoup pour votre participation. En six mois, vous avez été plus de 200 participants et j'ai collecté un peu moins de 3 millions de data (chaque champ comprenant une vingtaine de paramètres).
Merci une nouvelle fois de votre aide et de votre participation.

6.8.11

Causerie tutorat et monde virtuel Jacques Rodet et Jean-Paul Moiraud

Causerie grand format avec Jacques Rodet et Jean Paul Moiraud: Quel tutorat dans les monde vrituel?
Jacques apportant son expertise du tutorat et Jean Paul ses retours d'expérience dans les mondes virtuels avec ses étudiants.
Nous avons tous les trois pris en grand plaisir à ce moment j'espère que ce plaisir sera partagé.





via @Internet_3D & @metopen

4.8.11

Stanford University offers free online course in Artificial Intelligence

Stanford University offers free online course in Artificial Intelligence taught by Peter Norvig (Google's Director of Research and author of the classic AI textbook) and Sebastian Thrun (Stanford professor and winner of the DARPA Grand Challenge).

Certificate offered.
The AAAI announcement came out just 3 days ago and 8,122 students have signed up ! Sign up by September 10!!!!

General Information Links:

http://robot.cc/cs221/
http://www.ai-class.com/

On twitter : @aiclass

28.7.11

Symposium: Exploring the impact of virtual worlds and the 3D internet on the Fashion Industry



This post is a mail from Robin Teigland

When: Tuesday, August 23, 5:00 am to 10:30 am SLT, 12:00 pm to 5:30 pm Iceland time
Where: Mixed reality event / simulcast in Reykjavik, Iceland and in Second Life on the Stockholm School of Economics island (SLURL: http://slurl.com/secondlife/SSE%20MBA/134/198/26/?title=SSE%20MBA&msg=Welcome!)

NVWN – The Nordic Virtual Worlds Network (www.nordicworlds.net) would very much like to invite you to participate in a symposium on August 23, 2011 exploring the impact of virtual worlds and the 3D internet on the Fashion Industry. As virtual worlds and the 3D internet have the potential to transform the technological, social, and economic dimensions of many industries, we have chosen to explore the Fashion Industry in particular as it is one industry leading the way in terms of developments across an industry’s value chain. We have an exciting list of presenters from both industry and academia who will speak on variety of topics from various virtual worlds (see below).

We are also seeking an additional 1-2 speakers who would like to contribute to this event. If you are interested in making a 30 minute presentation, please send us the title and abstract of your talk (200 words) as well as your bio (100 words) by July 29. Alternatively, if you have an interesting idea for a panel or other event related to the symposium’s topic, you are more than welcome to submit a suggestion for this as well by July 29. Please send your submission to Robin Teigland at robin.teigland at hhs.se.

Speakers (and preliminary topics) in alphabetical order:

1. Linda Björg Árnadóttir, Director of Fashion Department, Iceland Academy of Arts and Creative Director, Scintilla: Challenges and Opportunities for Fashion Designers in 3D and Virtual Worlds.

2. Göran Lindqvist, Principal Associate, Center for Strategy and Competitiveness, Stockholm School
of Economics: Does Space Matter? Exploring the Second Life Fashion Industry and its Value Chain from an Agglomeration/Regional Development Perspective.

3. Hilmar Pétursson, CEO of CCP GamesA Look inside the Eve Online Economy and its Fashion Industry.

4. Dominic Power, Professor, Department of Social and Economic Geography, Uppsala University: Creating Successful Virtual World Fashion Brands: What Can We Learn from the “Real” World? 

5. Malin Ströman – Former Online Strategist and Concept Developer, VP of Product, Content at Stardoll 2005 to 2010, Fashion in the Future: A Look at Today’s Young International Entrepreneurs.

6.  Shenlei Winkler, CEO of Fashion Research Institute Inc3D Technologies and the Apparel Industry: Some Insights from OpenSim and other VWs.

20.7.11

Intervention le 26 septembre à HyperUrbain.3 - Réalité mixte et mondes virtuels


Le Troisième colloque sur les Technologies de l’Information et de la Communication en milieu urbain, HyperUrbain.3, se tiendra du 26 au 28 Septembre 2011, à la Faculté d'Aménagement de l'Université de Montréal, Montréal, Canada.

La thématique de ce colloque porte sur les "Villes hybrides et enjeux de l’aménagement des urbanités numériques". Le lundi 26 septembre, j'y réaliserai une communication intitulée "Des représentations en trois dimensions aux flux interactionnels de la ville hybride". L'occasion d'aborder et de présenter une forme d'hybridité de la ville et du numérique au travers de projets en réalité mixte dans les mondes virtuels accessibles grâce à internet. Je pense notamment aux projets de mes amis et collègues des Trans Musicales de Rennes en réalités mixtes ou encore de l'OpéraBis.

Voici le programme du colloque :

Lundi 26 septembre 2011
PM
« Enjeu de l’aménagement du territoire numérique »
Khaldoun Zreik

« L’architecture numérique : promesses et impasses »
Serge Wachter

« Des représentations en trois dimensions aux flux interactionnels de la ville hybride »
Jean-François Lucas

« TerraDynamica : la vie dans la ville »
Safwan Chendeb

Mardi 27 septembre
AM

« La ville documentée par l’usager : nouvelle réalité (entre norme et sociabilité) »
Béa Arruabarrena

« Web 2.0, jeu sérieux : vers une structuration ‘hypergéographique‘ des espaces urbains participatifs »
Jean-Pierre Cahier
Nour El Mawas
Philippe Le Gonnidec

« Décrire les usages des géovisulaistions 3D dans la pratique des aménageurs :
essayer de documenter le lien entre techniques et usages par une approche empirique »

Florence Jacquinod

PM

« Nouvelles perceptions et nouveaux usages urbains par les technologies numériques : le point de vue de l’habitant »
Patrizia Laudati

« La Città Analoga d’Aldo Rossi était-elle une hyperurbanité prémonitoire ? »
Jean-Pierre Chupin

« Qu’est-ce qu’un territoire numérique ? »
Table ronde animée par Thomas Dorta

Jeudi 28 septembre
AM

« De la ville à la campagne : front contre l’accaparement des terres grâce à l’utilisation d’un SIG-P »
Ibrahima Sylla

« Pour une ville hybride, une conception hybride… »
Claude Yacoub

« “Urbain, trop urbain“… ou l’ivresse numérique »
Michel Max Raynaud

« Itinéraires interactifs dans Beyrouth : enjeux du développement durable dans une ville hybride »
Nada El-Khoury
Giovanni De Paoli

18.7.11

Qu'est-ce que la ville numérique ? Le Champ des possibles

(emission du 08.07.2011 - 18:20)

Qu’est-ce que la ville numérique ? Dans le cadre du Lift, conférence internationale qui explore les implications sociales des nouvelles technologies, considérant qu’anticiper le changement permet de le transformer en opportunité.

avec Nicolas Nova, organisateur de Lift ; Alain Renk, architecte et Philippe Gargov, géographe et spécialiste de la ville numérique et Saska Sasken, auteur de la Ville globale (éditions Descartes & Cie, 1996)

Crédits texte et image : Le Champ des possibles, France Culture

22.6.11

Exemple de concert en Réalité Mixte

En travaillant sur un papier à propos d'une prochaine intervention sur la réalité mixte, je suis tombé sur cette vidéo d'un concert liant un espace physique et un espace numérique (dans Second Life).

Comme nous l'avions fait pour les Transmusicales de Rennes, l'évènement prend part des deux côtés de l'écran avec d'une part le concert IRL en live et d'autre part une performance des avatars dans SL. Des écrans dans le monde virtuel permettent aux avatars de voir le concert IRL et des écrans dans la salle physique permettent aux personnes présentent de voir la part de l'évènement qui se déroule dans le monde numérique en trois dimensions.





L'évènement en Réalité Mixte est donc le résultat du déroulement simultané de ces deux réalités. Sans la réunion de ces deux parties, il s'agirait soit d'un "banal" concert, soit d'une simple retransmission.

16.6.11

Inter Screen, œuvre collective en réalité mixte lors de Futur en Seine 2011

Inter Screen est une recherche-création, prenant la forme d’une installation artistique et scientifique.

Le projet : L'installation se présente comme un sas de communication entre le monde réel et virtuel. D'un côté, les visiteurs de chair et d'os, de l'autre, sur les écrans, ces créatures de pixels que sont les avatars.

Ainsi, elle propose au public une situation inédite : rencontrer directement des avatars, sans en avoir un soi-même, et s'entretenir avec eux, pris en tant qu'êtres à part entière.

Plus d'infos sur le dispositif ici : Inter Screen - Le projet




L'enquête : Ce projet a également lancé une enquête en ligne sous la forme d'un formulaire :
"Cette étude a été conçue pour accompagner "l'appel à avatar" et faire avancer la recherche à ce sujet. Nous vous remercions par avance d'y répondre avec sincérité. Vous pouvez contribuer à cette enquête indépendamment de toute participation à Interscreen".

Vous pouvez y répondre ici (cela ne demande que quelques minutes) : Enquête en ligne

L'appel à participation : L'équipe du projet réalise un appel à la participation : 
  • d’avatars numériques
  • issus de différents mondes (tels Second Life, World of Warcraft, Star Trek Online, Everquest... liste non exhaustive)
  • ayant des postures existentielles et historiques variées (role play, responsabilité communautaire, exploration, performance, création, expérimentation identitaire, engagements culturels, activités professionnelles, etc.)
  • souhaitant exprimer leur singularité et parler de leur vie très particulière au public
  • étant curieux de rencontrer et d'échanger avec des être humains... pour la première fois !
  • disponibles en journée quelques heures sur la période du 23 au 26 juin 2011, en relais avec les autres participants.

8.6.11

Free Book - (Re)penser la technique. Vers une technologie démocratique


par Andrew Feenberg

(Re)penser la technique. Vers une technologie démocratique
Traduction d’Anne-Marie Dibon, révisée par Alain Caillé et Philippe Chanial


Une publication (gratuite) en ligne de la Revue du Mauss.

Ce livre de Andrew Feenberg est une des principales contributions existantes à la philosophie de la technique. Aux antipodes du heideggerianisme, il insiste sur les possibilités d’une appropriation démocratique et libératrice de la technique. Il était épuisé. Plutôt que de procéder à un retirage, cédant aux demandes de l’auteur, nous avons décidé de faciliter son appropriation démocratique en l’offrant gracieusement aux lecteurs de la Revue du MAUSS permanente. Ceux de nos lecteurs qui aimeraient faire un contredon en remerciement peuvent le faire en téléchargeant l’ouvrage sur le site  www.revuedumauss.com, sur lequel ils pourront donner une contribution du montant de leur choix, entre 1 centime et l’infini.

Source: Revue de MAUSS permanente
Via @bleohir

30.5.11

L'Enlèvement au sérail le 3 juin, la dernière d'OpéraBis ! Réservez !

Le projet OpéraBis prendra fin en beauté le 3 juin, avec une dernière soirée très particulière.
Vendredi 3 juin 2011 à 20h30 / 11h30 SLT.

Parcelle operabis île metalab : http://slurl.com/secondlife/Paris%20IledeFrance/121/167/800

On en parle déjà dans les médias et sur le web, il se prépare à Rennes (et dans plusieurs villes bretonnes) une grande soirée en compagnie de Mozart.
Et les dernières avancées technologiques permettront à tous d'y participer ! Car l'Enlèvement au sérail sera non seulement visible en direct sur écrans géants en ville, mais sera aussi diffusé à la radio, à la télévision, sur TV mobile, tablettes tactiles, 3D sans lunettes et bien sûr, dans les mondes virtuels !

Mozart sera donc sur tous les écrans et si vous aussi vous souhaitez être de la fête et partager ce grand moment musical, inscrivez-vous pour vivre cette soirée exceptionnelle en notre compagnie, sur Second Life (tm) ou Francogrid.

L'inscription est gratuite, il suffit de réserver votre siège :

La représentation commencera à 20h30 et comportera un entracte. Tenue orientale bienvenue.

Rejoignez-nous pour suivre les aventures de Konstanze et de sa servante Blondchen. Échapperont-elles aux griffes du féroce pacha Osmin ?





The Abduction from the Seraglio, June 3, last OpéraBis Evening ! Book now !


Be there on June 3 for The Abduction from the Seraglio, last live representation with OpéraBis ! Book now !

The OpéraBis project will end in beauty on June 3, with a very special last evening. The media and the web has already talked about it, a great evening with Mozart will soon happen in Rennes (and several other towns in Brittany). 
And the latest technological advances will allow everyone to participate ! Since the Abduction from the Seraglio will not only be seen live on giant screens in the city, but will also be broadcast on radio, television, mobile TV, touch pads, 3D without glasses and of course, in virtual worlds!

Mozart will be on all screens and if you also want to be part of the event and share this great musical moment, join us by booking your seat in one of the two virtual opera houses on Second Life (tm) or FrancoGrid.

Registration is free, just book your seat HERE

The show will start at 11h30 am SLT and will include an intermission. Join us as we will follow the adventures of Konstanze and her maid Blondchen.

Will they escape the clutches of the ferocious Pasha Osmin?

27.5.11

Lucile Haute, Claire Sistach, la Gaîté lyrique et Futur en Seine : en résidence Biblio/Metalab3D

par Betty Renoir de l'équipe de la Bibliothèque Francophone du Métavers

Le metalab 3D des Cyberterritoires et la bibliothèque francophone du metavers continuent leur partenariat. La saison réelle/virtuelle de l'opéra de Rennes va bientôt se terminer, mais le metalab accueille aussi en résidence des performances sélectionnées dans le cadre de futur en Seine.

Ci-dessous le communiqué de la biblio sur le travail artistique actuellement hébergé sur le metalab :

La Biblio est très fière d'annoncer qu'elle héberge, et c'est une première, une résidence d'artistes ! Nous avons le grand plaisir d'accueillir les talentueuses Lucile Haute, aka luh Baroque, artiste rattachée à l'EnsadLab/EN-ER et au CIEREC de l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne, et Claire Sistach, aka Mexico Klees, cyberexploratrice et artiste multimédia.
Premier rendez-vous de cette résidence, une performance interactive en réalité mixte intitulée Disorder Screen Control. Elle sera diffusée dans le cadre du festival Futur en Seine 2011 et se tiendra les 24 et 25 juin prochains, de 20h à 2h, IRL à la Gaîté Lyrique et sur Second Life (tm) au Metalab 3D-ARTESI île-de-France et à la Bibliothèque Francophone du Métavers.

Cette performance est organisée en collaboration avec Discontrol Party de Samuel Bianchini et en partenariat avec l'association Coalition Cyborg et l'EnsadLab/EN-ER. Disorder Screen Control est le résultat d'un travail collaboratif de Lucile Haute, Claire Sistach, Alain Barthélémy (EnsadLab/EN-ER) pour le développement informatique et Frédérick Thompson (EnsadLab/EN-ER) pour le Metavers Design.

Discorder Screen Control est un événement hybride qui réunira en réalité mixte des avatars de l'environnement virtuel persistant Second Life (tm) et le public du dispositif interactif Discontrol Party de Samuel Bianchini. A découvrir pendant cette téléperformance, l'aller-retour entre la soirée IRL et un centre de contrôle virtuel via écrans interposés, des "caméras-espionnes" et une architecture virtuelle mouvante, réagissant aux flux générés pendant l'événement. Qui observe ? Qui est observé ? Voilà tout l'enjeu de cette performance qui réactive à l'occasion les questions identitaires, spatiales, temporelles, matérielles, sociales et artistiques qui émergent de l'interaction entre les univers virtuels et l'espace physique.
La Biblio se réjouit de cet événement qui rassemble artistes de renom et lieux de création IRL et virtuels. Nous vous tiendrons bientôt informés d'un second événement prévu lui aussi pour le courant du mois de juin...

Crédits images : http://ener.ensad.fr/disorder-screen-control/
Source : Bibliothèque Francophone & MetaLab3D

4.5.11

Quantitative survey about the practices of individuals in virtual worlds


Informations

   English : Quantitative survey about the practices of individuals in virtual worlds
This questionnaire is anonymous. The last two questions are not mandatory. Please answer questionaire only once.
Thanks for your participation.

   French : Enquête quantitative sur les pratiques des individus dans les mondes virtuels
Ce formulaire est anonyme. Les deux dernières questions ne sont pas obligatoires. Merci de ne répondre qu'une seule fois à ce formulaire.
Merci pour votre participation

Researcher :
Jean-François LUCAS (aka Gehan Kamachi in Second Life)
PhD candidate in sociology at the Department of Anthropology and Sociology at the European University of Brittany (LAS - EA 2241), Rennes, France.
Visiting Graduate Student - Center for Research in Computing and the Arts (CRCA) at the University of California, San Diego (UCSD), USA

3.5.11

Trending: The Promises and the Challenges of Big Social Data

by Lev Manovich

What is “big social data”? The following description from the 2011 grant competition
organized by a number of research agencies (including National Endowment for
Humanities and National Science Foundation) in USA, Canada, UK, and Netherlands
provides an excellent description:

“The idea behind the Digging into Data Challenge is to address how "big data" changes the research landscape for the humanities and social sciences. Now that we have massive databases of materials used by scholars in the humanities and social sciences -- ranging from digitized books, newspapers, and music to transactional data like web searches, sensor data or cell phone records -- what new, computationally-based research methods might we apply? As the world becomes increasingly digital, new techniques will be needed to search, analyze, and understand these everyday materials.” www.diggingintodata.org (accessed March 31, 2011).

In this article I want to address some of the theoretical and practical issues raised by emerging “big data”-driven social science and humanities. My observations are based on my own experience over last three years with big data projects carried out in my lab at UCSD and Calit2 (softwarestudies.com). The issues which we will discuss include the
differences between “deep data” about a few and “surface data” about the many; getting access to transactional data; and the new “data analysis divide” between data experts and the rest of us

Link to the full article

2.5.11

Trois lieux pour une journée thématique : Linden Lab, le PARC puis Stanford

Arrivé depuis le 13 décembre dernier à l'Université Californienne de San Diego (UCSD), au Center for Research in Computing and the Arts (CRCA) où je travaille aux côtés de Lev Manovich, je me suis dernièrement attribué un "temps mort" de deux semaines durant lesquelles j'ai eu la chance de visiter la Californie du Sud et quelques parties du Nevada et de l'Arizona. Deux semaines pendant lesquelles je n'ai pas pu résister au fait de rendre une petite visite à Linden Lab, de provoquer mon invitation au Palo Alto Research Center (PARC) et de flâner à Stanford. Récit du lundi 25 avril.

Linden Lab

Le passage chez Linden Lab fut plus que rapide. Il faut avouer que je ne n'avais pas de requête spécifique si ce n'était de pouvoir présenter mon travail et simplement obtenir un "contact" pour d'éventuels échanges sur des questions scientifiques relatives à Second Life. Mes précédentes tentatives par mails et mes tweets n'ayant jamais abouti.
J'y suis donc allé sans réelle conviction, simplement "pour voir", m'imaginant parfaitement la tournure que cette visite allait prendre.


Arrivée directe face au "front desk" je n'ai pas eu la chance d'aller plus loin et ai donc exposé ma requête à la secrétaire. A défaut d'un chèque qui m'aurait certainement donné la clef pour la seconde marche, je lui laissai ma carte de visite ; tout le monde étant en réunion et ne pouvant, de ce fait, me recevoir...
Je ne me fais pas d'idées sur la courte vie qu'a certainement connu ce carton nominatif et sur le nombre de mains dont il aura fait l'expérience. La recherche académique n'étant pas leur priorité, je ne me suis donc pas attardé. Un autre RDV bien plus intéressant m'attendait.

Palo Alto Research Center (PARC)

La route me mena ensuite au Palo Alto Research Center (PARC). Changement de décor puisque le PARC se situe "en campagne", à 40 minutes au sud de San Francisco. La verdure tranquillisante et les arbres cachent néanmoins des dizaines de centres de recherche et de sociétés aux alentours.
J'ai eu la chance de rencontrer Nicolas (Nic) Ducheneaut le temps d'un repas que nous avons partagé avec Nick Yee.

"Nic (Nicolas, ndlr) is a Senior Member of the Research Staff in the Computing Science Lab. He uses a combination of methods (including data mining and social network analysis) to study and design systems to better support collaboration in online spaces, with a recent focus on 3D virtual worlds and massively multiplayer online games. He conducted the largest and longest (to date) study of social dynamics in World of Warcraft, collecting and analyzing data on the interactions between more than 500,000 characters over 2 years". (PARC)
"Nick Yee has an extensive research background in the psychology of virtual environments and online interaction. He's worked with PARC's PlayOn group and Sony Online Entertainment to examine large data sets of behavioral data from online games. At PARC, he's also studied how people use and react to context-aware mobile applications.
At Stanford's Virtual Human Interaction Lab, Nick conducted experiments in immersive virtual reality to explore digital self representation and social interaction. He is also well-known for the Daedalus Project, a long-running survey study of over 50,000 online gamers exploring demographic patterns, play motivations, and emergent social phenomena. His interest in online interaction began when a personality psychology professor in college asked students to create their own webpage (this was back in 1998) as a tool to understand identity projection online". (PARC)
Nicolas m'avait invité à passer un peu plus de temps au PARC, mais un emploi du temps chargé l'obligea à se retirer plus rapidement que prévu. Nous avons de ce fait simplement évoqué mes travaux, la recherche académique et scientifique en France et aux Etats-Unis ainsi que quelques souvenirs de Bretagne...
La rencontre avec Nick Yee fut encore plus courte, mais ce fut une réelle satisfaction pour moi de pouvoir le rencontrer. D'autant plus que mon projet de "Magic Ring" dans Second Life recoupe de très près une précédente étude qu'il mena avec Jeremy N. Bailenson : "A Method for Longitudinal Behavioral Data Collection in Second Life"

Merci à Nicolas pour son accueil son amabilité.

Stanford University

Ma journée se termina par une visite du splendide campus de Stanford. L'université est située à seulement quelques minutes du PARC et des autres sociétés ou centres de recherches de la Silicon Valley. Cela forme une pépinière d'étudiants pour ces futurs employeurs et les flux entre universitaires et entrepreneurs s'alimentent conjointement.

La pierre blanche et les palmiers confèrent à l'université un cadre idyllique où l'on se prend rapidement à rêver de pouvoir y étudier ou travailler. En comparaison aux universités françaises, l'étendue du campus de l'Université Californienne de San Diego m'avait déjà interpellé lors de mon arrivée au mois de décembre. L'université de Stanford est encore plus surprenante par sa taille, mais surtout par son architecture rappelant celle des missions hispaniques de Californie.
En cette période de Spring Break, je ne savais plus vraiment si je visitais un campus ou un centre de vacances. L'absence de voitures, les vélos, les équipements sportifs et bien évidemment les palmiers donnent à l'ensemble une allure de "Center Parc haut de gamme"... On imagine pourtant le fourmillement quotidien qui a lieu lorsque les étudiants sont présents dans cette quasi ville. 








Je n'avais jamais réellement perçu à quel point le "cadre" pouvait être motivant et captivant pour un chercheur solitaire comme je peux l'être. Habitué à travailler à domicile ou en bibliothèque, j'ai pour coutume de dire qu'une simple connexion internet, des livres et du calme me suffisent à travailler. Depuis que je suis à l'UCSD, je réalise à quel point le cadre et la vie de laboratoire peuvent influer sur la motivation quotidienne de certaines recherches menées. Je ne sous-entend pas que les universités françaises n'autorisent pas cela, simplement que je n'y ai pas eu accès ou que je n'ai pas su le saisir. Il faut néanmoins admettre que les équipements et structures ne sont que rarement comparables, tout comme les modes de financement...

4.4.11

Sientific investigation in virtual worlds, with the project Opera Bis

English & French

------------------------------
   English /Anglais
------------------------------

1 – Scientific study about spatial behaviors of avatars

Three months ago we launched a small-scale study about spatial behaviors of avatars in Second Life. Our initial study which comprised 20 participants and hundreds of thousands of coordinates has been completed. Now we are ready to launch our large scale version of the project.

To celebrate the official launch, we join the project Opera Bis in Second Life and Open Sim. The next event will be held Wednesday, April 6, 2011 (11am Pacific Time / 20h France). Full details of this project here: http://operabis.net

The purpose of this study remains the same: "study the spatial behaviors of avatars" in Second Life and Open Sim about a hundred of participants. For that, we developed a new system for recovering data in conjunction with the CRCA, University of California, San Diego. Full details of our project are available on this website: http://research-sl.blogspot.com/

We therefore invite all participants to wear the object "magic ring" during the Opera Bis event in order to participate in this research. You can get the object at the entrance of the Opera :

We will be present the day of the opera to guide and assist avatars wishing to participate in this study.

2 - Digital media traces

We want to recover all the photos and videos taken by the avatars during the next Opera Bis show. We therefore propose several solutions to avatars to help us in our research:

  • send photos directly to: gehan.kamachi@gmail.com
  • send us links to galleries where pictures are stored in the email address above (and permit us to retrieve the content via download).

------------------------------
   French / Français
------------------------------

1 – Etude des comportements spatiaux des avatars

Il y a plus de trois mois nous avons lancé, à petite échelle, une étude sur les comportements spatiaux des avatars dans Second Life. Une vingtaine de participants et des centaines de milliers de coordonnées récupérées nous ont autorisées à préparer le lancement de cette étude à grande échelle.

Afin de marquer le lancement « officiel » de ce projet, nous nous joignons au projet Opéra Bis dans Second Life et Open Sim, dont la prochaine représentation aura lieu mercredi 6 avril 2011 (11am Pacific time / 20h France). Tous les détails de ce projet ici : http://operabis.net

Le but de cette étude reste le même : « étudier les comportements spatiaux des avatars » dans Second Life et Open Sim sur une centaine de participants. Pour cela, nous avons développé un nouveau système de récupération de données en collaboration avec le CRCA de l'Université de Californie, San Diego. Tous les détails de notre projet sont disponibles sur ce site : http://research-sl.blogspot.com/

Nous invitions donc tous les participants d'Opéra Bis à porter la « magic ring » permettant de participer à cette recherche. Il est possible de retirer l'objet à l'entrée de l'Opéra :

Nous serons présent le jour de l'opéra pour orienter et aider les avatars désirant participer à cette étude.

2 – Traces médiatiques numériques

Nous désirons récupérer toutes les photos et vidéos prises par les avatars lors d'Opéra Bis. Nous proposons donc aux avatars plusieurs solutions pour nous aider dans nos recherches :

  • nous envoyer directement les photos à : gehan.kamachi@gmail.com
  • nous envoyer les liens des galeries dans lesquelles sont stockées les photos à l'adresse mail indiquée ci-dessus (et nous autoriser à en récupérer le contenu par téléchargement).

23.3.11

Cyberdépendance et autres croquemitaines


Internet et les jeux vidéo appartiennent maintenant à notre quotidien, ce qui ne les empêche pas d’être régulièrement au centre de polémiques. On leur prête volontiers une influence négative sur les nouvelles générations. C’est ainsi que depuis quelques années, le concept de « cyberdépendances » est utilisé pour évoquer l’usage abusif qui peut être fait de ces technologies. On pourrait être accro à celles-ci comme à une substance psychotrope. De la même façon, elles sont accusées d’engendrer de la violence et des passages à l’acte. Au même titre que le rock and roll, il y a quelques années, elles sont suspectées d’entretenir chez les jeunes un imaginaire malsain. Des faits divers, parfois dramatiques, viendraient ponctuellement créditer ces hypothèses. Néanmoins, les résultats des recherches menées sur ces questions invitent à nuancer sérieusement ces affirmations.

Téléchargez le livre au format pdf

Pascal Minotte est psychologue, psychothérapeute et chercheur à l'Institut Wallon pour la Santé Mentale (IWSM) en Belgique. Dans ce cadre, suite à une demande de la Région wallonne, il réalise, avec son collègue Jean-Yves Donnay, une recherche sur les usages problématiques d'Internet et des jeux vidéo. Celle-ci, réalisée en collaboration avec l'ASBL Nadja et le Groupe de recherche interdisciplinaire en communication & internet (FUNDP), fait l'état des lieux des connaissances sur la question. De ce travail est né un module de formation adressé aux professionnels des secteurs médico-psychosociaux.

Télécharger le rapport de la recherche "Les usages problématiques d'Internet et des jeux vidéo : synthès, regard critique et recommandations", ISBW, 2009

Téléchargement - Taille
Rapport_jeux_vidUPTIC-1.pdf  (1.27 Mo)
TA_cyberdependance_WEB.pdf  (681.49 Ko)

Source & crédits : Yakapa.be
Vu sur le profil Facebook de Antonio A. Casilli

3.3.11

Les technos au fil du temps

Les antiquités des années 80





Les personnes âgées découvrent des produits high tech




Source : Youtube & Koreus

24.2.11

The effect of interviewer image in a virtual-world survey

Murphy, J., Dean, E., Cook, S., Keating , M., Murphy, J., Dean, E., & et al. (December 2010).
 
Online virtual worlds make it possible for researchers to study how survey respondents are influenced by the characteristics of their interviewer. This research report is based on a study of 60 individuals in Second Life, an online-virtual world community. Study results suggest that people interviewed by a heavy virtual interviewer may be less likely to say their own avatar is attractive, report less frequent real-life exercise, and report a higher real-life body mass index.



Full Document: RTI Press - Research Report (PDF)
DOI: 10.3768/rtipress.2010.rr.0014.1012http://dx.doi.org/10.3768/rtipress.2010.rr.0014.1012
Full Citation: Murphy, J., Dean, E., Cook, S., Keating , M., Murphy, J., Dean, E., & et al. (December 2010). The effect of interviewer image in a virtual-world survey. Research Triangle Park, NC: RTI Press. RTI Press Publication No. RR-0014-1012.

Abstract
When survey respondents are consciously or unconsciously influenced by the characteristics of the interviewer, bias in the survey estimates may result. The effects of interviewer characteristics such as gender and race on survey estimates have been considered previously, but isolating and experimentally manipulating a single interviewer characteristic has been infeasible. With the advent of online virtual worlds, it is now possible to conduct experiments focusing on individual physical interviewer characteristics. We conducted an exploratory study, surveying 60 individuals in Second Life, an online virtual-world community in which the respondent and interviewer were both represented as avatars—three-dimensional representations of real-life individuals. To explore the effect of interviewer appearance on reported health behaviors and attitudes, we randomly assigned half of the survey respondents to a “thin” interviewer and half to a “heavy” interviewer. The data suggest that those who reported to the heavy interviewer were less likely to say their own avatar was attractive, reported less frequent real-life exercise, and reported a higher real-life body mass index, although because of the small number of participants, we did not detect statistically significant differences. The findings suggest that interviewer appearance may have a biasing effect on reports in virtual-world surveys—and perhaps in real-world surveys. Despite the lack of statistically significant findings, the study illustrates the future potential, benefits, and challenges to surveying and conducting methodological research in a virtual world.

Source & credits : RTI International 

15.2.11

TEDxBKK - Chris Smith - 3D Virtual Worlds

Shamblesguru has been in Second Life for over two years, in that time he's built a three SIM Estate named "International Schools Island", facilitated many teacher professional development events, been an organiser of a virtual college fair and is indexing (for educators) Second Life in Second Life itself. He has been fortunate to be part of a community of educators that are reliving the pioneer spirit in the 'new world'. Virtual Worlds will be a valuable part of future teaching and learning environments ... it used to be a 'gut' feeling ... but now it is a quantifiable one.





In the spirit of ideas worth spreading, TED has created a program called TEDx. TEDx is a program of local, self-organized events that bring people together to share a TED-like experience. Our event is called TEDx[name], where x = independently organized TED event. At our TEDx[name] event, TEDTalks video and live speakers will combine to spark deep discussion and connection in a small group. The TED Conference provides general guidance for the TEDx program, but individual TEDx events, including ours, are self-organized.

Source : Youtube

24.1.11

CRCA Exchange #3 : Alternative Realities featuring CRCA researchers Mela Kocher and Jean-Francois Lucas



J'interviendrai jeudi 3 février à l'Université Californienne de San Diego pour y présenter mes travaux de thèse. Je présenterai quelques villes en 3D dans les mondes virtuels ce qui me permettra, ensuite, d'alimenter une discussion sur les questions et problématiques sociologiques que ces solutions socio-techniques peuvent soulever. J'aurai devant moi des chercheurs aux compétences souvent techniques et artistiques, qui ne sont pas forcément tous familiarisés avec les sciences humaines. Ce sera donc l'occasion d'expliquer comment un sociologue peut se munir des ressources qu'ils utilisent. Tout cela en anglais, pour une première !

Thursday February 3, 5pm - 7pm
Performative Computing Lab
Atkinson Hall, Room 1606
UCSD Voigt Drive, La Jolla


Mela Kocher
Mela Kocher is a visiting scholar from Switzerland with a background in video game studies and narratology. In her postdoctoral research project, sponsored by the Swiss National Science Foundation (SNSF), she concentrates on the analysis and interpretation of alternate reality games (ARGs). While the blurring between reality and fiction seems a strong paradigm in today´s media landscape of mockumentaries, reality TV and virtual realities, ARGs are the most effective in their aim to completely blur the borders. In her presentation Mela Kocher will discuss how to approach this phenomenon from different theoretical angles, involving systems theory, education science, narratology and game theory.


Jean-François Lucas
Jean-François Lucas is a Phd candidate in sociology from the University of Rennes 2, France. He is principally concerned with the concept of « habitat » in the Virtual Worlds of Content Creation (VWCC) like Second Life. He will present an overview of cities using different software, applications and virtual worlds and will discuss the kinds of problems that can exist for a sociologist. Jean-François Lucas will outline the research projects he is engaged in while at CRCA, and discuss how the availability of new digital scientific tools impacts sociologists.

The CRCA Exchange series is supported by The Center for Research in Computing and the Arts, in conjunction with Calit2 and the UCSD 50th Anniversary.

For more information, please check out: http://crca.ucsd.edu/exchange

6.1.11

Second Life - Becoming Dragon - Micha Cardenas

Micha Cárdenas is a Lecturer in the Visual Arts Department[1] and Critical Gender Studies Program[2] at UCSD, a transgender performance and new media artist and theorist. She is a researcher at the Experimental Game Lab at CRCA and at CalIT2. Her work deals with the interplay of technology, gender, sex and biopolitics. She currently lives and works in San Diego and Los Angeles.



More about this : Becoming Dragon: A Transversal Technology Study

Source : Wikipedia & Youtube