digital city and virtual worlds

27.4.19

"Numérique : développer la capacité d'agir des territoires" - Publication dans le n°6 du cahier Tendances

https://www.scet.fr/villes-moyennes-villes-multiples
Avec Philippe ARCHIAS, directeur innovation et recherche chez Chronos, et Nina LLADO, consultante ville et usages numériques chez Chronos, nous avons publié un article intitulé "Numérique : développer la capacité d'agir des territoires", dans lequel nous considérons que la donnée partagée entre des acteurs publics, privés et les citoyens est un levier pour le développement de data services urbains utiles aux territoires, à condition de partir des besoins des usagers et de favoriser la capacitation des agents des collectivités.

A ce titre, nous revenons sur le programme DataCités 2 qui accompagne des métropoles et des villes petites et moyennes dans le développement de leurs stratégies d’usage et de partage de la donnée pour conjuguer data services avec intérêt général.




Cet article est consultable gratuitement dans le numéro 6 de la revue Tendances, intitulé "Ville moyennes, villes multiples", conçut collectivement entre la SCET et Chronos.

En voici l'argumentaire :

https://www.scet.fr/villes-moyennes-villes-multiplesAlors que le programme “Action cœur de ville“ entre en phase de déploiement, il est plus que jamais nécessaire de comprendre les villes moyennes dans toute leur diversité et d’identifier ainsi les modèles et leviers pour leur développement.
La Scet, en association avec Chronos, leur consacrent le 6ème numéro de la revue “Tendances” avec quatre objectifs :
  • Décrypter la diversité des villes moyennes et des usages de ses habitants pour mieux identifier les ressources disponibles, très souvent locales
  • Sortir de la logique de dépendance vis à vis des métropoles.
  • Promouvoir des approches alternatives, notamment dans le domaine du numérique, du développement économique et des mobilités
  • Partager méthodes, projets et outils pour alimenter la réflexion des acteurs de ces territoires.

29.3.19

Présentation de DataCités 2 lors du Smart Cities Tour à Chartres, le 02/04/2019

Le 2 avril prochain, j'aurai le plaisir de présenter l'exploration DataCités 2 « Accompagner la conception de data services  urbains » lors de l'escane à Chartres du Smart Cities Tour



http://www.smartcitymag.fr/smartcitytour/11/chartres


Programme

8h30 - Accueil & espace démo

9h - 9h20 - Présentation de la smart city Chartres
Présentation des projets "smart city" par Jean-Pierre Gorges, président de Chartres Métropole et maire de Chartres.

9h20 - 10h25 - Table-ronde - Gestion de la Relation Citoyen : une appli suffit-elle à repenser avec "intelligence" la ville ?
La mise en place d’une application de GRC est une démarche très structurante, car elle suppose une réflexion poussée sur la manière dont la ville peut être amenée à échanger avec ses citoyens, sur les métiers impactés, sur le type de données que cela génèrera et sur la manière d’organiser ces données. Pour autant, est-ce que cela suffit à orchestrer une démarche « smart city » ?

Animée par Ariel GOMEZ, rédacteur en chef de Smart City Mag
  • Joël GUERET, directeur délégué à la sécurité et à la tranquillité publique de Chartres et Chartres Métropole
  • Thibault BOULLE, développeur commercial de l'offre Smart City, Sogetrel
  • Damien MICHEL, directeur général adjoint chez Chartres Métropole / ville de Chartres

10h25 - 10h40 - Prise de parole
Jean-François LUCAS, sociologue et pilote du projet DataCités pour Chronos. Il présentera la deuxième édition de ce programme dédié aux villes moyennes.

10h40 - 11h - Pause

11h - 12h00 - Table-ronde - Financement : expérimenter pour orienter les investissements
Pour devenir une smart city, certaines collectivités choisissent le grand chambardement, d’autres font le choix d’avancer pas à pas. En pratique, ces dernières procèdent par rue, par quartier ou alors par projet (l’éclairage public par exemple). L’avantage de cette démarche est méthodologique, puisqu’il permet de corriger les erreurs en cours de route et de faire monter les équipes en compétence. Mais il est aussi bien sûr budgétaire, puisqu’il permet de tester de nouveaux modèles en limitant les investissements.

Animée par Nelly Moussu, rédactrice en chef adjointe de Smart City Mag
  • Rémi MARTIAL, maire de Lèves, vice-président de Chartres Métropole en charge du Numérique
  • Emmanuel PASSILLY, responsable d'Investissements "Villes et territoires Intelligents" à la Caisse des Dépôts
  • Pascal HOGUET, directeur du Centre d'Excellence Territoires Connectés, Smart Cities et Smart Building de Capgemini
  • Richard BOZON, directeur général des services à la ville de Dreux
  • Lucie JUGE, directeur de l'action Coeur de ville de Dreux

12h - 12h15 - Prise de parole

12h15 - Démonstrations et réseautage
(A la mairie)

13h - Cocktail déjeûnatoire / échanges informels
(A la mairie)

25.3.19

Conférence "Vers des data services urbains d’intérêt général", le 27/03/19 à Niort

Mercredi 27 mars 2019, lors du salon Niort Numeric, j'aurai l'honneur de donner une conférence (14h-15h) intitulée "Vers des data services urbains d’intérêt général" dans laquelle il sera question de.... numérique, de services, de données et de la manière d'appréhender la notion d'intérêt général dans les contradictions qu'elle peut véhiculer.

Voici le résumé de la conférence :

Face à l’irruption de nouveaux acteurs dans la production de data services urbains, il est nécessaire de renforcer les capacités des collectivités en matière de développement et de gouvernance de ces services pour en faire des instruments de l’intérêt général favorisant, notamment, la transition énergétique et écologique et l’inclusion sociale.

Pour cela, DataCités 2, une exploration du Lab OuiShare X Chronos accompagne les collectivités dans le développement de leurs stratégies d’usage et de partage de la donnée dans des domaines tels que la mobilité, l’énergie… Cette conférence reviendra sur les résultats de DataCités 1 (2016-2018) et sur les objectifs et avancées de DataCités 2 (2019).


Lien vers Niort Numeric #7 : https://www.salon-niort-numeric.fr

16.2.19

Faire et devenir avec le numérique - vidéo de mon intervention

Le 10 octobre 2018, j'ai réalisé une conférence intitulée "Faire et devenir avec le numérique" lors du colloque "Habiter avec les données numériques" organisé dans le cadre du concours Mini Maousse 7.

Avec :
  • Le sous-titrage numérique de la ville, par Francis Jaureguiberry, professeur de sociologie à l’Université de Pau. 
  • Les différences socio-spatiales dans l'usage de services numériques individualisés, par Thomas Louail, Chargé de recherches au CNRS, « espaces, sociétés et territoires » et membre du laboratoire géographie-cités et à l’INSHS
  • Contribution à une analyse anthropologique de la fracture numérique, par Pascal Plantard, Professeur en sciences de l’éducation,  anthropologue des usages du numérique, Université Rennes 2, CREAD et GIS M@rsouin
  • Faire et devenir avec les données numériques, par Jean-Francois Lucas,Sociologue, expert ville numérique, Chronos. Chercheur associé au Laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR), École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).
Mini Maousse invite une jeune génération d’étudiants en architecture, art, design, paysage ou ingénierie à s’engager dans un processus de recherche-action. En 2018-2019, Mini Maousse propose de concevoir une Virtual Schŏla, une ebox à l'ère du cloud : des microarchitectures conviviales pour lutter contre la fracture numérique. L’enjeu est de recréer une vie de quartier autour d’un module technologique dans les communautés rurales ou les zones urbaines sensibles.

Voici la vidéo de mon intervention :

9.2.19

Conférence : la ville numérique à l'ère du développement durable

J'interviendrai le mardi 12 février dans le cadre de la Conférence "La ville numérique à l'ère du développement durable" organisée par le Eurosorbonne, l'association de l’Institut d’Études Européennes de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Le 12/02/19 (18h-21h), Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, Campus Censier, 13 rue Santeuil, 75005 Paris, Salle D14 (Bâtiment D)



INTERVENANTS

- Madame Carine SALOFF-COSTE, directrice du pôle attractivité et de l'emploi à la Mairie de Paris ;
- Monsieur Jean-François LUCAS, sociologue et expert dans les villes intelligentes ;
- Monsieur Carlos MORENO, professeur à la Sorbonne et spécialiste de la Human Smart City.

La modération sera assurée par Madame Maria-Christina SOTIROPOULOU, responsable du Cycle International de l'Institut des Hautes Études pour l'Innovation et l'Entrepreneuriat (IHEIE) à MINES ParisTech.
 
CONTEXTE

Démographie galopante, urbanisation risquée, changement climatique et avènement du numérique. Le XXIème siècle est marqué par l’émergence de nouveaux défis, à l’ère de la métropolisation et des global cities de Saskia Sassen.

Le dérèglement climatique, l’évolution démographique mondiale et leurs conséquences invitent les collectivités territoriales à se transformer pour répondre aux défis futurs en Europe et dans le monde. Elles prennent aujourd’hui largement en compte ces enjeux pas si nouveaux dans l’élaboration de leurs politiques publiques et construisent la ville de demain, plus intelligente et plus respectueuse de l’environnement ; une Smart City.

Ces Smart Cities, telles qu’elles sont aujourd’hui pensées, imposent ainsi un nouveau modèle de développement urbain qui met l’innovation et les nouvelles technologies de l’information et de la communication au service du développement territorial et de ses défis socio-culturels mais aussi au service de la transition écologique.

A quoi ressemblera la ville de demain ? Comment la construit-on aujourd’hui ? État des lieux par nos intervenants en trois temps, trois regards (académique, institutionnel et sociologique).

PROGRAMME

18h : accueil
18h30 : début de la conférence
- Intervention de M. Jean-François Lucas ;
- Intervention de Mme Carine Saloff Coste ;
- Intervention de M. Carlos Moreno.
19h45 – 20h30 : débat avec la salle

LIEN D'INSCRIPTION  : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScIhmnVG0yL3Tr7F0sqU9DorRINJeDFQodY_Rjj6lTwPJToaQ/viewform?usp=pp_url

LIEU

Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle
Campus Censier
13 rue Santeuil
75005 Paris
Salle D14 (Bâtiment D)

25.11.18

Les figures de l'habitant dans les mondes virtuels - Publication

habiter mondes virtuels

 J'ai le plaisir de vous annoncer la publication de mon article "Les figures de l'habitant dans les mondes virtuels", dans le dernier numéro de la revue Sciences du jeu (10/2018) : A quoi nous engage le jeu ?

Cet article représente l'aboutissement d'une réflexion débutée à lors de ma thèse (intitulée De l'immersion à l'habiter dans les mondes virtuels : le cas des villes dans Second Life), soit un travail mené depuis près de 10 ans (même s'il y a eu des pauses de plusieurs années...) !
Voici son résumé :

Les utilisateurs et les avatars des mondes virtuels en ligne sont parfois qualifiés d’habitants, mais ce terme n’est presque jamais défini. L’objet de cet article est de caractériser ce qui fait qu’un habitant habite un monde virtuel. Nous considérons que l’immersion est une condition préalable à l’habiter dans un monde virtuel, puisque habiter implique de faire l’expérience d’un « intérieur ». Ensuite, grâce à des observations réalisées à l’intérieur de mondes virtuels ainsi qu’à une série d’entretiens issus de travaux préliminaires, nous décrivons les manières de « faire avec l’espace » des avatars grâce aux notions d’ancrage, de prise et de trace. L’habiter est alors appréhendé comme le couplage résultant de l’actualisation de ces trois notions, encapsulées dans les possibles d’un monde virtuel, par les actions d’un utilisateur. Ainsi, nous proposons quatre figures de l’habitant dans les mondes virtuels pour rendre compte de la diversité des manières d’y construire des expériences spatiales, donc sociales. Si tous les utilisateurs n’habitent pas un monde virtuel, notre grille heuristique permet d’en caractériser, au moins, certains aspects et effets.
L'article est accessible librement ici : https://journals.openedition.org/sdj/1353