digital city and virtual worlds

25.2.14

"La numérisation de la ville et ses représentations" - Publication dans la revue MCD #73


Un simple billet pour vous faire part d'une publication intitulée :

"La numérisation de la ville et ses représentations"


Ce texte est paru dans le dernier numéro de la revue MCD #73 : "La numérisation du monde"
(NB : toutes les contributions de ce numéro ont été réalisées par des chercheurs académiques).

Premières lignes du texte : 

Note : Pour soutenir le travail de cette revue, mon texte n'est pas immédiatement disponible en accès libre. En voici néanmoins les premières lignes :

"La numérisation de la ville et ses représentations", par LUCAS Jean-François

S'orienter et se repérer dans la ville via une carte affichée sur son écran de téléphone portable ou encore se laisser guider par la voix électronique de son GPS est désormais commun. Si l'homme s'approprie rapidement ce type d'objets techniques et leurs usages, il faut également prendre en compte la diffusion et l'insertion massive de puces, de capteurs et de processeurs dans les moindres recoins de la ville. Qui plus est, l'ensemble des artefacts équipés numériquement – par exemple le mobilier urbain avec les bâtiments connectés, les arrêts de bus, les voitures et leurs places de parking, ou encore les équipements plus individuels comme les téléphones portables, les vêtements, etc. – n'ont pas besoin d'être reliés physiquement, ils peuvent communiquer à distance et de manière invisible. Plus qu'une dissolution du territoire physique au profit du territoire numérique dont il fut un temps question (1), on assiste depuis des années à une hybridation des technologies et services numériques avec la ville (2). Ainsi, à l'instar du sociologue Dominique Boullier, nous pouvons dire que le silicium, matériau utilisé dans la fabrication des semi-conducteurs et notamment des processeurs, constitue désormais « l'infrastructure tangible de notre ville »(3).

Cet article interroge les manières dont les technologies du numérique modifient les représentations de cette ville informationnelle, connectée et communicante, cette « ville numérique ». Elle peut être représentée de nombreuses manières, à l'image de solutions de cartographies en ligne (comme Google Maps) ou encore de modèles en trois dimensions (3D). Ces derniers peuvent être de véritables maquettes numériques de la ville ou bien des supports pour des activités ludiques, comme les jeux vidéo(4). Or, la manière de représenter la ville, de la mettre en scène, en deux ou trois dimensions, de façon statique ou dynamique, interactive ou non, « dit » des choses sur elle. C'est ce que nous allons par exemple présenter au travers de la figure de la Smart City ou « ville intelligente », et des manières dont elle est représentée.
Pour mieux appréhender ces arguments, avec leurs enjeux et leurs problématiques, nous proposons dans un premier temps de faire une courte critique de la notion de « ville numérique ». Nous expliquerons que ce concept, notamment le terme « numérique », empêche de réellement penser les processus qui sont à l’œuvre dans l'hybridation des technologies du numérique et de la ville. Dans un second temps, nous expliciterons la notion de Smart City pour nous arrêter sur son modèle de représentation privilégié. Cette partie nous permettra de dévoiler le lien entre le modèle de représentation adopté et la vision de la ville qui en résulte. Nous présenterons ensuite quelques modèles en trois dimensions de la ville à partir desquels nous interrogerons ses représentations en fonction de ses possibles définitions. Ce passage se conclura par un questionnement sur la place de l'individu dans le processus de numérisation des villes.

(1) Sur cette question, voir par exemple : MUSSO, Pierre (sous la dir.), Territoires et cyberespace en 2030, La Documentation française, 2008
(2) LUCAS J.-F., Interactions et réalité mixte dans la ville hybride, in ZREIK Khaldoun (sous la dir.), HyperUrbain 3 : Villes hybrides et enjeux de l'aménagement des urbanités numérique, Actes de colloque HyperUrbain.3, Europia Production, 2012
(3) BOULLIER Dominique, L'urbanité numérique, Essai sur la troisième ville en 2100, L'harmattan, 1999, p.12
(4) Voir à ce sujet, par exemple, Les cahiers du Jeux Vidéo, « Légendes urbaines », aux éditions Pix'n love, 2010.




Préambule de la revue

Depuis un quart de siècle environ, c’est-à-dire depuis l’arrivée en masse de l’informatique personnelle et grand-public, notre présent se conjugue au futur. Cette conjugaison a ouvert la voie à « la numérisation du monde ». Plus précisément à un processus généralisé de numérisation (image, son, etc.) qui redessine notre rapport au temps et à l’espace, à l’imaginaire et au monde, et ce quelque soit notre champ d’activité (communication, éducation, économie, santé, etc.). Un phénomène passionnant, déroutant, inquiétant…

Aujourd’hui nous assistons, impuissant, au développement presque heure par heure de cette hydre numérique qui colonise la moindre parcelle de notre quotidien. Et au final, avec le verrouillage des logiciels et la réification des données, pour ne pointer que deux travers de cette nomenclature du monde, la numérisation s’avère plus une entreprise de cryptage que de décryptage. C’est pourquoi nous voulions croiser les propos de philosophes, sociologues, anthropologues, mathématiciens, géographes, médecins et ingénieurs, à propos de ce changement de paradigme qui marque notre entrée dans le XXIème siècle. […]

Laurent Diouf, Rédacteur en Chef (extrait du préambule / MCD #73)


Sommaire : 

ONTOLOGIE et NOUVELLES TECHNOLOGIES 
 - L’INFOSPHÈRE PROXIMALE : QUELQUES NOTIONS DE TECHNOÉTHIQUE NUMÉRIQUE (MICHEL PUECH)
- DE LA DIGITALISATION : L’HYPOTHÈSE INTENTIONNELLE (PHILIPPE BOISNARD) 

RÉALITÉ ANALOGIQUE et VIRTUALITÉ MATHÉMATIQUE
 - LA CONFUSION DES SENS : TÉLESCOPAGES NUMÉRIQUES (GÉRARD DUBEY)
- NUMÉRISATION GÉNÉRALE ET RECONSTRUCTION DU MONDE (MICHEL TIBON-CORNILLOT)

GESTE, SENS et CORPS NUMÉRISÉS 
 - DE LA CONTRAINTE MÉCANIQUE À LA GESTUELLE TACTILE : LE RÔLE DE LA MAIN DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES (OLIVIER ZATTONI)
- À L’ÉCOUTE DES FLUX:STREAMING ET MARQUAGE DE L’ÉCOUTE À L’ÈRE NUMÉRIQUE (FRANÇOIS J. BONNET)
- ILLUSOIRE NUMÉRISATION DU VIVANT (EMMANUEL FERRAND)
- LA NUMÉRISATION DU MONDE MÉDICAL (JOËL VALENDOFF)

SAVOIR et IDENTITÉ DIGITALE 
- LA NOUVELLE BIBLIOTHÈQUE DE BABEL : C’EST LE MONDE QU’ON NUMÉRISE! (JEAN-PIERRE COMETTI)
- DE L’IDENTITÉ ET DE L’UNICITÉ DU NOM — AVANT, AVEC ET APRÈS LE WEB (EMMANUEL GUEZ)

GÉOLOCALISATION et URBANISME 
- RÉVOLUTION GÉONUMÉRIQUE : QUELS ENJEUX POUR LE CITOYEN ? (SYLVAIN GENEVOIS)
- LA NUMÉRISATION DE LA VILLE ET SES REPÉSENTATIONS (JEAN-FRANÇOIS LUCAS)
- OEUVRE D’ART ET NOUVEAUX MÉDIAS URBAINS (NORBERT HILLAIRE)

ART et ESTHÉTIQUE NUMÉRIQUE 
 - « POÏÉTIQUE » DE L’ART NUMÉRIQUE : LA CRÉATION À L’ÈRE D’INTERNET (JEAN-PAUL FOURMENTRAUX)
- LE CHANT DES ÉLÉMENTS : SONIFICATION ET AUDIOSPHÈRE (LOUISE POISSANT)
- ARTS, SCIENCES, TECHNOLOGIES ET SOCIÉTÉS (DOMINIQUE MOULON)

MÉDIAS et CULTURE DE RÉSEAUX 
- CULTURES « TECHNOMÉDIATIQUES » ET ÉVOLUTION DES PROCESSUS DE STARIFICATION (ANNE PETIAU)
- À L’HEURE DE LA CONVERGENCE CULTURELLE : CULTURE DES FANS ET INDUSTRIE MÉDIATIQUE (LAURE FERRAND)

Source : http://www.digitalmcd.com/mcd73-la-numerisation-du-monde/

Page Facebook MCD : https://www.facebook.com/digitalmcd
Lien twitter MCD : https://twitter.com/MCD_Mag

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire