digital city and virtual worlds

3.1.13

Invitation à ma soutenance de thèse (11/01/13)

C'est avec un immense plaisir que je vous convie à ma soutenance de thèse de doctorat en sociologie le vendredi 11 janvier 2013, à 14h, à l'Université de Rennes 2.

Quatre années furent nécessaires pour réaliser ce travail de thèse sur le processus immersif dans les mondes virtuels, particulièrement dans Second Life. 
Merci à toutes les personnes et avatars rencontrés pour avoir échangé, collaboré et participé à mes recherches. La liste est trop longue pour les citer nommément, mais je remercie chacun d'eux. Sincèrement.

Au plaisir de vous voir IRL à la soutenance, ou de nouveau inworld.
Stay tuned

Jean-François / Gehan



---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- ---- 



Invitation à la soutenance de thèse de doctorat en sociologie 
de LUCAS Jean-François


"De l'immersion à l'habiter dans les mondes virtuels. Le cas des villes dans Second Life."


La soutenance publique aura lieu le

vendredi 11 janvier 2013 - 14h 

Université de Rennes 2, Campus Villejean
Salle des thèses, bâtiment de la Présidence (P), au 7ème étage.
Place du recteur Henri Le Moal, 35043 Rennes


Le nombre de places étant limité, et afin de préparer au mieux le buffet qui suivra la soutenance, merci de vous inscrire ici : http://soutenance-lucas.eventbrite.fr/


Résumé de la thèse :
Cette recherche traite du phénomène immersif dans les mondes virtuels accessibles « grâce à » internet. Second Life sert de terrain d'analyse car il permet de discuter trois régimes immersifs : le perceptif, le narratif et le lien social. Au travers d'une approche formelle (Simmel) et de la théorie de l'acteur-réseau (ANT, Latour), nous analysons diverses médiations conditionnant ces régimes : les villes modélisées dans Second Life sont étudiées de façon approfondie comme le lieu du vivre ensemble et de l'hétérogénéité des publics et des usages. Notre thèse qui s'appuie sur la sociologie a également recours aux sciences de l'information et de la communication, à la philosophie, à la géographie de l'espace social et aux digital humanities. Il s'agit d'une approche transdisciplinaire sollicitant des matériaux variés : observations participantes, entretiens, questionnaires. Nous développons une technique automatisée de « tracking » pour générer des « Big Data » permettant l'analyse des pratiques spatiales des avatars dans l'univers digital. Nous montrons que l'immersion dépend des choix de l'utilisateur (point de vue visuel, choix des activités, etc.) et des qualités et possibles de Second Life (architecture technique, carte du monde, forme du cadre bâti, etc.). Des phénomènes d'appropriation et d'attachement entre des acteurs et des lieux sont décrits et permettent de constater la formalisation d'un « chez-soi ». Les diverses étapes de ce travail contribuent à une théorie de l'habiter dans les mondes virtuels.

Jury :

  • Monsieur Serge BOUCHARDON, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, UT Compiègne (Examinateur).
  • Monsieur Dominique BOULLIER, Professeur des Universités en Sociologie, Sciences Po Paris (Directeur de thèse). 
  • Monsieur Jean-Yves DARTIGUENAVE, Professeur des Universités en Sociologie, Université Rennes 2 (Examinateur). 
  • Monsieur Antoine HENNION, Professeur des Universités en Sociologie, CSI Mines ParisTech (Rapporteur). 
  • Monsieur Michel LUSSAULT, Professeur des Universités en Géographie, ENS Lyon (Rapporteur). 
  • Monsieur Pierre MUSSO, Professeur des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Rennes 2 / Télécom ParisTech (Examinateur). 

logo twitter
@gehan   /   #gehan-phd

2 commentaires:

  1. Ce sera une belle journée Gehan! j'aurai un énorme plaisir à pouvoir lire la publication de ta thèse! Meilleurs pensées de Dakar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Praline :)
      Et encore merci pour ta participation au projet "Magic Ring" que je présente dans cette recherche.

      Supprimer