digital city and virtual worlds

27.5.11

Lucile Haute, Claire Sistach, la Gaîté lyrique et Futur en Seine : en résidence Biblio/Metalab3D

par Betty Renoir de l'équipe de la Bibliothèque Francophone du Métavers

Le metalab 3D des Cyberterritoires et la bibliothèque francophone du metavers continuent leur partenariat. La saison réelle/virtuelle de l'opéra de Rennes va bientôt se terminer, mais le metalab accueille aussi en résidence des performances sélectionnées dans le cadre de futur en Seine.

Ci-dessous le communiqué de la biblio sur le travail artistique actuellement hébergé sur le metalab :

La Biblio est très fière d'annoncer qu'elle héberge, et c'est une première, une résidence d'artistes ! Nous avons le grand plaisir d'accueillir les talentueuses Lucile Haute, aka luh Baroque, artiste rattachée à l'EnsadLab/EN-ER et au CIEREC de l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne, et Claire Sistach, aka Mexico Klees, cyberexploratrice et artiste multimédia.
Premier rendez-vous de cette résidence, une performance interactive en réalité mixte intitulée Disorder Screen Control. Elle sera diffusée dans le cadre du festival Futur en Seine 2011 et se tiendra les 24 et 25 juin prochains, de 20h à 2h, IRL à la Gaîté Lyrique et sur Second Life (tm) au Metalab 3D-ARTESI île-de-France et à la Bibliothèque Francophone du Métavers.

Cette performance est organisée en collaboration avec Discontrol Party de Samuel Bianchini et en partenariat avec l'association Coalition Cyborg et l'EnsadLab/EN-ER. Disorder Screen Control est le résultat d'un travail collaboratif de Lucile Haute, Claire Sistach, Alain Barthélémy (EnsadLab/EN-ER) pour le développement informatique et Frédérick Thompson (EnsadLab/EN-ER) pour le Metavers Design.

Discorder Screen Control est un événement hybride qui réunira en réalité mixte des avatars de l'environnement virtuel persistant Second Life (tm) et le public du dispositif interactif Discontrol Party de Samuel Bianchini. A découvrir pendant cette téléperformance, l'aller-retour entre la soirée IRL et un centre de contrôle virtuel via écrans interposés, des "caméras-espionnes" et une architecture virtuelle mouvante, réagissant aux flux générés pendant l'événement. Qui observe ? Qui est observé ? Voilà tout l'enjeu de cette performance qui réactive à l'occasion les questions identitaires, spatiales, temporelles, matérielles, sociales et artistiques qui émergent de l'interaction entre les univers virtuels et l'espace physique.
La Biblio se réjouit de cet événement qui rassemble artistes de renom et lieux de création IRL et virtuels. Nous vous tiendrons bientôt informés d'un second événement prévu lui aussi pour le courant du mois de juin...

Crédits images : http://ener.ensad.fr/disorder-screen-control/
Source : Bibliothèque Francophone & MetaLab3D

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire