digital city and virtual worlds

30.6.10

3D City on the iPad

Mobile 3D City, the people behind the excellent Paris 3D application on the iPhone have released a movie detailing a 3D City dataset from Blom running on an Ipad:



In many ways the iPad is the perfect device for exploring 3D cities, we spent the weekend playing about with Google Earth on the device and its impressive. Of course the introduction of 3D buildings takes it to a new level...

Via Digital Urban

25.6.10

La ville dessinée : Expo sur la ville et la BD

09 Juin 2010 - 28 Nov. 2010
Palais de Chaillot
1 place du Trocadéro
75016 Paris
 
 
L’exposition aborde toutes les facettes de la représentation de la ville dans la bande dessinée – la ville comme décor, mais aussi parfois comme personnage principal – et englobe les thèmes de l’architecture, de l’utopie, de la politique, du social, de l’Histoire, du design…, tout en valorisant la dimension graphique et artistique de la bande dessinée. Le parcours de l’exposition, scénographiée par l’agence Projectiles, est chronologique – de la fin du XIXe siècle à nos jours –, en s’autorisant, des « sauts » temporels afin de mettre l’accent sur certaines filiations ou affinités entre auteurs de différentes générations.

Des villes « icônes » de la BD sont mises en lumière : New York, Paris, Tokyo… 150 auteurs de bande dessinée et 350 œuvres sont présentés sous forme de planches, agrandissements de planches, illustrations, photographies, films… L’exposition fait aussi le lien avec l’imaginaire de certains architectes dont l’expression est proche de la bande dessinée ou qui s’en sont inspirés, avec une sélection de dessins et maquettes.

Exposition conçue et réalisée par la Cité de l’architecture et du patrimoine / Institut français d’architecture, avec le concours de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (Angoulême), avec le soutien de la RATP.

Source : http://www.citechaillot.fr/exposition/expositions_temporaires.php?id=139
Le blog de l'expo : http://www.archietbd.citechaillot.fr

24.6.10

Griefing and Second Life: Real Life Consequences of Second Life Behavior

Griefing and Second Life: Real Life Consequences of Second Life Behavior
Charles H. Kope
University of California, Irvine



23.6.10

Cartographies 3D des délits au sein de la ville de San Francisco

Dans l'article "If San Francisco Crime were Elevation", Doug McCune propose des visualisations en 3D des différents délits (crimes, vols, prostitution, etc.) commis dans la ville de San Francisco. Pour cela, il a utilisé une base de données téléchargée sur le site : http://www.datasf.org (ce site est exemplaire en terme de données géolocalisées sur la ville, avec les avantages et inconvénients que la question plus générale de la libéralisation des données peut poser - données au format excel).








Comme nous l'explique l'auteur, la visualisation zhénitale est relativement efficace pour qui connait la ville de San Francisco. En effet, les reliefs créés par les taux de délits embrassent les formes des rues et des avenues.







Pour reprendre les propos de l'auteur, ces cartes ont été réalisées à partir de "données réelles", mais il ne faut pas les prendre comme exactes. Les données ont été géographiquement agrégées et artistiquement mises en forme. Ce travail est plus le fruit d'une réalisation artistique que d'une production à valeur informative.

Source et crédits images : http://dougmccune.com/blog/

11.6.10

Faustine Beuve présente « INDéLéBILE », performance corps/objet (format cours)



Présentation ouverte du projet de Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) de Faustine Beuve le 14 juin 2010 à 15h3O :
Conception : Faustine Beuve
Interprète : Aurélien Georgeault
Création sonore : Romain Coquelin
Regard extérieur et aide à la mise en scène : Renaud Herbin

Lieu :

Annexe des Beaux Arts
Rue du Bas village à Chantepie (entrepôt gris avec portail rouge)
Rennes


---



“INDéLéBILE” se concentre sur la maison en tant qu’espace mais aussi en tant
qu’objet et forme. La relation entre l’habitant et sa maison y est explorée ou
comment ces deux architectures cohabitent-elles ?
Comment habitons-nous la maison ? Comment sommes-nous habités par
elle? Quelles traces nous laisse-t-elle et laissons-nous au-dedans de cette espace
de vie ?

“INDéLéBILE” met alors en scène cette mémoire et cette maîtrise corporelle
acquise entre nos quatre murs. Il est également question de la réactivation
d’une maison immatérielle que l’on garde en chacun de nous : une maison
onirique... Ce mélange entre réalité du souvenir vécu au sein de notre maison
natale et primitive et de rêverie qui s’est jouée à l’intérieur de celle-ci ; une
sorte de réalité augmentée par la fiction.

« ...nous y vivons tout à tour dans la sécurité et dans l’aventure.
Elle est cellule et elle est monde. La géométrie est transcendée. »
G. Bachelard, La poétique de l’espace, 1957.

“INDéLéBILE” tente de faire remonter en surface cette maison onirique inscrite
en profondeur. Retourner fouiller dans une mémoire trouble et restituer
dans le présent ne peut que se jouer scandé de distorsions gestuelles,
spatiales et sonores...

Dans l’espace d’une pièce générique à la fois tangible et mentale, entre intérieur/
extérieur, entre clair/obscur, entre clos/illimité, comment se retrouve ce
couple Habitant/Maison ?

10.6.10

Bing Destination Map et les esquisses cartographiques

Bing Destination Map propose une nouvelle forme de visualisation depuis le début de l'année. Cette solution qui n'est encore disponible que pour les Etats-Unis, le Mexique et le Canada permet de simplifier une carte géographique numérique pour en obtenir une abstraction qui se focalise sur les seules informations dont vous avez besoin pour relier deux points.





Versions simplifiées, allégées et plus accessibles pour certains, ces cartes se rapprochent d'une représentation faite à main levée, au crayon papier. Chose intéressante est que contrairement à un dessin réalisé soit même, ces schémas reprennent les données cartographiques, et respectent donc des données topologiques.




L'interface est simple et il est possible de jongler entre la carte d'origine et les différents calques proposés. L'European style et l'American style se rapprochent de ce que l'on connait au travers des différentes solutions cartographiques, que ce soit dans les codes couleurs ou de la symbolique utilisée. L'originalité réside dans la création des calques Sketchy style et le Treasure Map style.


1.6.10

Running on Empty


What if tomorrow, everyone’s car disappeared.



Inspired by Matt Logue's Empty LA.


Source : Vimeo via Galdric Pons / hebiflux