digital city and virtual worlds

20.4.10

Dolphin : interface immersive pour réseaux sociaux

Lors de la dernière édition du salon international de la réalité virtuelle, Laval Virtual, j'ai eu l'occasion de découvrir un projet commun d'Orange et de Polymorph : Dolphin.

"Dolphin est une nouvelle interface immersive en trois dimensions reposant sur une base d'applications sociales. A la différence de ses congénères, elle s'adosse à des réseaux 2.0 existants, qu'elle enrichit grâce à un service de communication synchrone et de partage de contenus, pour une expérience utilisateur inédite".

Il y a pour le moment deux façons de tester la version Alpha de Dolphin, la première en version "autonome", la seconde sous la forme d'une application Facebook. Cette deuxième option vous permet d'avoir vos amis Facebook et de pouvoir les inviter dans, et depuis Dolphin. Lors d'une discussion sur le salon, je me suis laissé entendre dire que la solution devrait s'ouvrir à d'autres réseaux sociaux tel que LinkedIn. Affaire à suivre.





L'environnement

Le style graphique de Dolphin est très cartoon. L'environnement se constitue de "room" ou "place" et on se télétransporte de l'une à l'autre d'un simple clic. A la première connexion, on se trouve sur l'île "stonehenge" et y on découvre le tutorial sous forme de six panneaux informatifs. Il n'y a pour le moment que deux espaces publics disponibles : "stonehenge" et "papier".









Une fois connecté, chaque avatar peut créer son propre espace numérique, et ainsi accueillir ses amis. Là encore, les environnements disponibles pour créer sa propre "room" sont restreints, mais nous ne sommes qu'en version alpha. De plus, si certaines rooms comme "papier" apparaissent relativement fermées, d'autres environnement permettent un peu plus de liberté de déplacement.




Au-delà du simple fait d'inviter vos amis dans votre "chez vous", vous pouvez le personnaliser avec une liste d'objets. En cliquant sur "Personnaliser" à partir du menu "Mon espace", vous pouvez ajouter dans votre espace personnel trois types d'objets :
  • des objets 3D de décoration (statiques) : chaises, table, ...
  • des objets liés à Facebook : boîte aux lettres, panneau photo 
  • des objets 3D avec des propriétés spéciales : téléphone, tableau blanc, radio pour écouter vos web radio OCG, écran télé pour diffuser des web TV OCG, ...



Il est ensuite possible d'éditer ses objets en les déplaçant ou en modifiant les contenus ou les flux. 
Les autres avatars ont la possibilité de laisser des commentaires ou même de vous envoyer un email.

L'interface

L'interface de Dolphin est épuré. On y trouve :
  • une barre supérieure d'options à partir de laquelle il est possible de personnaliser "Mon personnage", "Mes amis", "Mon espace", "Mes jeux" et de gérer la "Teletransportation"
  • une barre latérale située sur la droite de l'écran qui permet de gérer la caméra (vous pouvez également la gérer avec "alt")
  • une barre de chat, des options d'animation pour l'avatar (kiss, joke, danse, etc.)
  • un inventaire (il y a initialement deux objets, malheureusement je n'ai pas réussi à m'en servir)
La personnalisation de l'avatar reste pour le moment basique (visage, yeux, coiffe, etc.), mais je tenais à indiquer que le port d'ailes permet de voler, en appuyant successivement sur la barre d'espace.

Impression générale

Les déplacements et les animations de l'avatar restent basiques, mais on a bien compris que l'intérêt de cette solution ne se situait pas sur ces points spécifiques. Néanmoins, la gestion de la caméra se révèle quelque fois fastidieuse, parfois par manque de visibilité, parfois par conflit avec la scrollbar de la fenêtre web.

L'impression générale est bonne, et contrairement à Vivaty Scenes qui repose sur le même concept, Dolphin a l'avantage de fonctionner ! Reste à voir si la recette prend, car je reste toujours perplexe face à ce genre de solution qui ne propose réellement pas de valeur ajoutée à la simple reformulation d'un espace numérique "plat" en un environnement en trois dimensions.

Alors que j'allais clore ce billet, un avatar au langage peu compréhensible d'un point de vue grammatical, beaucoup moins équivoque d'un point de vue sémantique... me lança des invectives... Rien de bien blessant, mais une question me vint alors. Les mondes virtuels, nous le savons, sont particulièrement sectorisés en fonction de l'age des utilisateurs.

Or, et c'est certainement ce qui fait la force de vente de Dolphin, Facebook touche une tranche d'ages particulièrement large.  Ce métissage de générations est intéressant, mais chacun, s'il peut en être spectateur, gère néanmoins ses contacts, ses amis, ses visites en fonction des restrictions qu'il décide d'établir ou non, donc de ses choix. Il sera donc intéressant de voir comment les avatars vont investir et s'approprier les zones publiques, où les âges vont se croiser au travers des intérêts et incompréhensions conjointes.

Présentation de Dolphin : http://www.orange-innovation.tv

19.4.10

Interactive Visitors Center - Ciudad Grupo Santander, Madrid

YDreams" largest project to date, "El Faro" Visitors Center, is the gateway to Santander Group's financial complex on the outskirts of Madrid. The center is a creative mix of advanced robotics, hi-res LED paneled columns and interactive interface design that offer visitors memorable and impactful forms of exploring the group's history and global presence.

Knee-high autonomous robots greet and guide visitors to their destination in the center, a large-scale model of the financial campus uses augmented reality and advanced graphics to explore points of interest, and a 12-meter tactile, interactive wall senses when people approach, triggers eye-catching graphics and lets visitors explore multimedia contents about "Ciudad Group Santander".





Source : Youtube

16.4.10

Archidemo Project : 3DCG + Second Life Machinima

Since long time, I am interested in the work of the Professor Hidenori Watanave. He is Supervisor of Photon,Inc. & Associate Professor at the Tokyo Metropolitan University.

Yesterday, I presented the Tuvalu Vizualisation project, which I had the chance to see at the festival Laval Virtual 2010 and, recently, I also introduced the "ARS Electronica Archive in Second Life".

Today I want to present an exciting new video that is visible on the blog Archidemo.
"This is an unique example of the method of making movie using mashup of 3DCG + Second Life machinima.





This is a PR movie of the activity for public industrial-academic complex of Tokyo Metropolitan University. This was composed of 2 elements: 1.3DCG that used photographs of cities and campuses, 2.Second Life machinima that used photographs of researchers and works. Thus, these two elements are naturally united. This technique can be applied to other various usages".

Creators:

* Kenji Ishimaru (POLYGON PICTURES.INC.)
* Takashi Yamaguchi
* Hidenori Watanave (Tokyo Metropolitan University / Photon, Inc.)

What I find interesting in the work of Hidenori Watanave is to see and understand possibilities to organize, modelize and interact with the data in a virtual world. These works link up my research about the formalization of "mediascape" in virtual worlds.

Link : Archidemo

15.4.10

Tuvalu Visualization Project

Last week, i met Akihiko Shirai at Laval Virtual. Mr Shirai is an Associate Professor at the Departement of Information Media, Faculty Of Information Technology, Kanagawa Institute of Technology. He showed the Tuvalu Visualization Project, which I presented in one of my tweets, but this project deserves a better presentation.

"The purpose of project is to disclose actual information about People and Scenery in Tuvalu to the world.

It is said that Tuvalu is exposed to danger of going under water by sea level rising because of global warming. However, we suppose that it is important to understand not only the problem of global warming, but also the real situation of Tuvalu. The Internet is an effective tool for collecting information, but it was difficult to obtain information of the real situation of Tuvalu from the Internet.

Therefore, we produced this project to present the real situation of Tuvalu, to improve the interest in Tuvalu, and to receive feedback from all over the world
."

It is composed of three elements

Build the Future with 10,000 Tuvaluans
In these contents, Google Earth is used as not only a satellite image viewer but also an interactive art form of portraits archive and geographical information of Tuvalu.







Tuvalu Mapping
Tuvalu Mapping is a photograph archive of Tuvalu on Google Earth. This content represents the scenery of Tuvalu. We did a fieldwork for taking pictures with GPS information in Tuvalu (Jul.07 - 23, 2009). More than 5000 pictures of coastlines, a runway of airport, sky, and all roads of Tuvalu were taken. 3300 placemarks and 400 photo-overlays on Google Earth are available now.







Tuvalu on Photosynth
Examples of artwork made by using GPS photographs







Tuvalu Visualization Project is an art project visualizing information of Tuvalu on Google Earth. This project has been executed as a joint research of NPO Tuvalu Overview and Hidenori Watanave Laboratory @ Tokyo Metropolitan University from September 2008.


Download Google Earth data (kmz)

Source : Tuvalu Visualization Project
All Credits : http://tv.mapping.jp/credits.htm

9.4.10

PIXELS

PIXELS by Patrick Jean



7.4.10

Google Street View en 3D

Depuis quelques jours, les billets de blogs se multiplient sur le passage de Google Street View à la 3D.
Pour cela, il suffit de cliquer sur le bonhomme aux lunettes en haut à gauche de l'interface de Street View (zoom maximum sur les axes en jaunes dans Google Maps).

Je n'ai pas eu l'occasion de vérifier avec des lunettes, mais voici ce que l'on peut apercevoir  :








Je suis impatient de retrouver de vieilles bésicles bicolores pour pouvoir tester l'application, car je n'ai toujours pas eu l'occasion de lire de commentaires sur le résultat.

5.4.10

Laval Virtual 2010

Les Rencontres Internationales de la Réalité Virtuelle - Laval Virtual est LE salon européen consacré aux technologies de la réalité virtuelle, de la 3D temps réel et des techniques interactives. Il a lieu chaque année au mois d'avril à Laval, en France, durant 5 jours.

La douzième édition de Laval Virtual se déroulera du 7 au 11 avril 2010.




 Les trois premiers jours sont réservés aux professionnels, scientifiques et compétiteurs. Les spécialistes internationaux du domaine (professionnels, scientifiques, étudiants) s'y rassemblent autour de plusieurs événements :

* Le Salon : salon professionnel rassemblant les principaux acteurs et produits du marché
* VRIC - Virtual Reality International Conference : conférence internationale réunissant les scientifiques du monde entier
* Virtual Fantasy : compétitions étudiantes comprenant plusieurs catégories (démos et temps-limité)
* ReVolution : concours international d'animations interactives
* Laval Virtual Awards : les 'César' de la réalité virtuelle

Les Rencontres Internationales de la Réalité Virtuelle ouvrent ensuite leurs portes au Grand Public le week-end pour exposer les dernières avancées technologiques dans le domaine. Chaque année plus de 11 000 visiteurs (3 000 lors des journées professionnelles et 8 000 lors des journées Grand Public) participent à cet événement.

J'y serai le vendredi 9 avril, n'hésitez pas à me contacter via twitter ou par mail.

Source : Wikipédia
Crédits image : Laval Virtual

1.4.10

Project your navigation or your map with the GPS Tamtam Flash

Tamtam flash takes its user by the hand and on a playful discovery tour, just like a local that shows him around, but pocked-sized and always there. tamtam flash resembles a flash light, it lights its user the way and helps him feel secure in a foreign environment. But instead of lighting the dark with a cone of light, it projects navigation information on the user’s path and thus generates an immediate, intuitive way of navigation. In case the user gets lost, he can project a usual map on any surface. This map is zoomable and scrollable like any digital map.


By turning the „aperture”, the user chooses between the two navigation modes or, in map mode, zooms in and out of the map. Additionally, tamtam flash is able to read QR tags. These tags, placed at points-of-interests, can be aimed at with the „tamtam flash” and thus additional information about that location will be displayed.

Source : http://studioblog.designaffairs.com via http://www.accessoweb.com/