digital city and virtual worlds

11.8.10

Project: MyWorld, construire, jouer et partager le monde !

Pour reprendre les termes de l'éditeur, "Project: MyWorld is a unique idea crossing social media, social gaming and traditional gaming. It’s an idea as big as the world and we want you to help shape it!"


Plusieurs points semblent intéressants :

- Il s'agit d'un Monde Virtuel de Création de Contenu (MVCC) orienté sur la représentation de territoires.Les outils de construction semblent relativement simples.
Le développeur axe son argumentation sur 3 plans : média social, jeu social et jeu traditionnel. Si nous pouvons voir dans la vidéo que l'utilisateur peut pêcher, ou encore faire un jeu de parcours (récupérer des objets disséminés dans les rues), nous ne savons pas encore si ces fonctionnalités ludiques seront plus approfondies.





- Un aspect spécifique de Project: My World, est la représentation de territoires géographique existants, à l'échelle nationale.
Comme nous pouvons le voir sur la carte ci-dessous, on navigue dans une carte du Royaume-Uni, pour ensuite "sélectionner" la ville de son choix. On pourrait comparer cela à de nombreux monde virtuels qui dissocient la "carte du monde" de "la carte du territoire" dans lequel on se trouve. Or, si l'on observe l'image concernant les avatars (voir ci-dessous, l'image avec l'avion), on distingue, en haut à droite de l'interface, une carte représentant une nouvelle fois le territoire national, alors que l'avatar est au sein de la ville de Londres, puisque l'on distingue Big Ben.





- L'interaction semble se focaliser sur le monde. Quelques avatars sont représentés sous formes de véhicules, mais on ne sait pas encore le rôle qu'ils auront concernant les interactions possibles.





- Intégration des médias sociaux.






- L'aspect graphique qui a un authentique charme qui, comme le faisait remarquer Dusan Wirter's, se rapproche de la photographie "Tilt-shift".
Bien que le style graphique fasse très "cartoon" par moment, la relation au territoire et à la représentation fidèle de certains monuments n'est pas incompatible, comme le suggère la photographie comparative sur cette image.


 



On remarquera d'ailleurs que, dans deux des images de la ville de Londres, on fait appel aux emblèmes de la ville comme marqueurs de celle-ci (Big Ben plus haut et le palais de Westminster ici).
Source et crédits : http://playmyworld.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire