digital city and virtual worlds

20.7.10

Appel à contribution : Ville imaginaire, ville imaginée, comment s’y retrouver ?




Ville imaginaire, ville imaginée, comment s’y retrouver / Cities —imagined, imaginary — to find one’s way again


FRANÇAIS
 La ville — réelle, imaginaire, imaginée, réinventée — s’offre à nous à la fois comme espace de représentation et comme espace représenté. Cette session vise à mettre en commun les travaux de chercheurs s’intéressant aux modes de construction de l’imaginaire urbain et à la place qu’y prennent les images et les mots, les images de mots ou les mots-images, à travers les diverses formes de représentation que sont la propagande, la publicité, le cinéma, les arts visuels et médiatiques, la littérature, la représentation cartographique, etc.


De Brasilia à Las Vegas, du Paris haussmannien au Pékin Olympique, de la Rome antique au Dubaï post-moderne, les images et discours sur la ville se construisent, se complexifient, se fragmentent au gré des désirs, des aspirations et des fantasmes d’acteurs aux intérêts divers: ils jouent ainsi un rôle essentiel dans la représentation sociale et la construction identitaire urbaine. Seront ici abordées les problématiques liées à l’esthétisation du paysage urbain et à sa spectacularisation lors des campagnes d’embellissement et de mises en scène qui précèdent la tenue de grands événements tels les expositions universelles, les jeux olympiques, etc. Les phénomènes de promotion de la ville, les pratiques du marketing, de branding et d’imagineering urbain en forte expansion (rappelant le boosterism des villes nord-américaines à l’époque de l’expansion vers l’ouest) sont elles aussi considérées comme des mécanismes de fabrication de l’image et du discours sur la ville.
Comment les utopies urbaines projetant une vision alternative de l’urbanité participent-ils à la définition que nous donnons aujourd’hui à nos villes ? Quel est le statut et le rôle joué par les différents acteurs qui y vivent ensemble, acteurs politiques, promoteurs, artistes, designers, architectes, citoyens ? Quels rôles jouent les images et les mots dans la construction d’un imaginaire commun ? Comment les créateurs arrivent-ils à générer des communautés de sens, autrement dit des images et des discours clairs de cette réalité urbaine dont la complexité ne cesse de grandir et avec laquelle nous devons continuer à composer ?

ENGLISH

The city—real, imagined, imaginary, reinvented—is as much a space of representation as a represented space. This session brings together scholars working on the construction of the urban imaginary, especially on the importance of the words, images, word-images and images of words that build this imaginary in diverse medias of representation such as propaganda, advertizing, cinéma, visual and media arts, literature, mapping etc.

From Brasilia to Las Vegas, from Haussmann’s Paris to Olympic Beijing, from antique Rome to postmodern Dubai, images and discourses on the city are built, complexified and fragmented by the desires, aspirations and fantasies of diverse actors with multiples agendas and thus play an essential role in social representation and  in the construction of identity.  This session will regroup papers linked to the aestheticization of the urban landscape and its spectacularization, especially in the urban beautification campaigns that preceed mega-events such as World Exhibitions or Olympic Games. Practices of place promotion, city marketing, neighborhood branding and imagineering, which recall the boosterism of the years of the North-American westward expansion, also figure among image- and discourse-building mecanisms that will be examined.

How have the urban utopias which project an alternative vision of urbanity contribute to the way we define our cities today ? What is the status and the role played by different actors who share urban space, as political leaders, developers, artists, designers, architects and citizens ? What parts do words and images play in the construction of a collective imaginary ? How do creators manage to create meaning, images and discourses around this urban reality whose complexity never ceases to grow and to which we are continuously confronted ?

RESPONSABLE DE LA SÉANCE  / SESSION ORGANIZER
Anne-Marie Broudehoux et Céline Poisson, professeures, École de design, UQAM
Écrire à l'adresse suivante / write to : poisson.celine@uqam.ca

Veuillez envoyer votre proposition de communication de 300 mots maximum accompagnée d’une notice biobibliographique de 100 mots maximum (en format de document Word, police 12, Times roman. Merci de préciser vos nom, prénom, affiliations universitaire et départementale, le titre de la séance ainsi que le titre de votre communication) avant le 1er octobre 2010 au responsable de la session ainsi qu’à iawis2011@gmail.com

Please send your submission (300 words maximum) accompanied by a short bio-bibliographical notice (100 words) in the form of a Word document, 12pt Times New Roman (please identify yourself by family name, first name, university and departmental affiliation, and include both session title and the title of your paper) before October 1st 2010 to the session organizer(s) with a copy to iawis2011@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire