digital city and virtual worlds

11.6.10

Faustine Beuve présente « INDéLéBILE », performance corps/objet (format cours)



Présentation ouverte du projet de Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) de Faustine Beuve le 14 juin 2010 à 15h3O :
Conception : Faustine Beuve
Interprète : Aurélien Georgeault
Création sonore : Romain Coquelin
Regard extérieur et aide à la mise en scène : Renaud Herbin

Lieu :

Annexe des Beaux Arts
Rue du Bas village à Chantepie (entrepôt gris avec portail rouge)
Rennes


---



“INDéLéBILE” se concentre sur la maison en tant qu’espace mais aussi en tant
qu’objet et forme. La relation entre l’habitant et sa maison y est explorée ou
comment ces deux architectures cohabitent-elles ?
Comment habitons-nous la maison ? Comment sommes-nous habités par
elle? Quelles traces nous laisse-t-elle et laissons-nous au-dedans de cette espace
de vie ?

“INDéLéBILE” met alors en scène cette mémoire et cette maîtrise corporelle
acquise entre nos quatre murs. Il est également question de la réactivation
d’une maison immatérielle que l’on garde en chacun de nous : une maison
onirique... Ce mélange entre réalité du souvenir vécu au sein de notre maison
natale et primitive et de rêverie qui s’est jouée à l’intérieur de celle-ci ; une
sorte de réalité augmentée par la fiction.

« ...nous y vivons tout à tour dans la sécurité et dans l’aventure.
Elle est cellule et elle est monde. La géométrie est transcendée. »
G. Bachelard, La poétique de l’espace, 1957.

“INDéLéBILE” tente de faire remonter en surface cette maison onirique inscrite
en profondeur. Retourner fouiller dans une mémoire trouble et restituer
dans le présent ne peut que se jouer scandé de distorsions gestuelles,
spatiales et sonores...

Dans l’espace d’une pièce générique à la fois tangible et mentale, entre intérieur/
extérieur, entre clair/obscur, entre clos/illimité, comment se retrouve ce
couple Habitant/Maison ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire