digital city and virtual worlds

29.7.09

"A quel SL rêvez-vous dans quelques années", un an après ?

Il y a près d'un an, sur le forum Second Life de JeuxOnline, Marc Moana posait la question suivante : « A quel SL rêvez-vous dans quelques années ? Je vous propose de vous projetez dans l'avenir de Second Life (SL), de nous raconter le SL dont vous rêvez pour les prochaines années. Bon on va éliminer tout de suite les "plus de lag", plus de bug", etc..faîtes preuve d'imagination. Bon pas de partir non plus dans des délires irréalisables mais des des évolutions qui resteraient dans le possible. Cela peut être quelque chose de simple, une activité à faire qui n'existe pas encore par ex... ». Suivi de sa propre réponse :

« Bon moi je commence, une évolution plus que probable puisque déjà en route est la réalité augmentée, le mélange entre notre environnement réel et un environnement virtuel 3D, mais sans lunette particulière ou du moins un dispositif à porter limitant ».

Certains commentaires sont intéressants, et Marc avait raison de croire en la réalité augmentée quand on voit l'effervescence des projets actuels dans ce domaine. Mais parmi toutes les remarques une a réellement retenu mon attention, celle de PerroKey qui aimerait « builder avec ses mains » et « promener son avatar dans un lieu rl (ndlr : réel) grâce à la réalité augmentée ».

Si « promener » un avatar dans nos rues me semble pour l'instant bel et bien de l'ordre du rêve (mais peut-être arriverons-nous à déplacer des hologrammes), sa première idée me semble plus proche des possibles que nous offre actuellement la technologie.
Construire « avec ses mains » dans Second Life n'est pas utopique puisque l'on peut dorénavant se déplacer en capturant les mouvements de son corps, ou utiliser des dispositifs haptiques qui ne cessent d'évoluer (vidéos ci-dessous). A ce propos, InternetActu avait déjà soulevé la question des interfaces pour les mondes virtuels au mois de novembre 2007 !




Hands Free 3D : Second Life Navigation Demo


100" Multi touch screen with Second Life from junhee, yeo on Vimeo.




Mais finalement, comment devons-nous entendre « builder avec ses mains » ? Quand j'utilise ma souris, ce sont mes mains qui la contrôlent, les mêmes qui contrôlent l'écran tactile ! Je ne sais pas dans quel sens l'entendait PerroKey, mais je me suis posé la question suivante : « Plutôt que de construire mes objets dans Second Life, avec « mes mains » - mais avec une distance crée par les interfaces de contrôle et les interfaces logiciel - ne serait-il pas envisageable de construire des objets physiques pour les importer dans Second Life ? »

Comme l'a exposé récemment Daneel Ariantho's, la frontière entre territoire physique et numérique ne cesse de se diluer continuellement, et l'information circule aujourd'hui entre les deux plans. A l'heure où Lego bouscule la PLV avec la réalité augmentée , ne peut-on pas imaginer que l'action se fasse dans l'autre sens ? Que d'avoir construit sa voiture avec des briques plastiques puisse donner naissance à une voiture numérique dans Second Life ?



Lego bouscule la PLV


L'opération est potentiellement envisageable puisque les scanners 3D existent, mais c'est sur l'interopérabilité des systèmes que des efforts doivent encore être faits - bien que les coûts liés aux équipements cités ci-dessus restent une barrière non négligeable, espérons que des solutions grand public voient le jour dans les années à venir.

Si l'évolution des mondes virtuels tel que Second Life est au cœur de ma réflexion quotidienne, de pouvoir construire ma ville en « briques physiques », pour la numériser, la partager, la modifier, la faire vivre, l'imprimer en 3D (cela existe aussi), l'utiliser en réalité augmentée, et en faire finalement un outil de concertation et de proposition disponible sous plusieurs formes, sous plusieurs vues, serait peut-être le début d'un rêve !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire